Primes aux entreprises : une réforme pour mieux soutenir les entrepreneurs

Les choses bougent en matière de soutien aux entreprises : pour rester au plus près des besoins des entrepreneurs et de la déclaration gouvernementale, une importante réforme des mesures d’aide a commencé en 2014. Plusieurs directions de Bruxelles Économie et Emploi ont collaboré intensivement pendant cette opération de  renouvellement qui s’est présentée fin 2018.

Un panel de primes adapté

Consciente que les besoins des entrepreneurs sont souvent spécifiques et que leur environnement est en perpétuelle évolution, l’administration a travaillé à une réforme des primes aux entreprises. Le fil rouge de cette réforme impulsée par le Gouvernement régional ? Adapter le panel d’aides en adéquation à la réalité du terrain d’une part et à la vision politique d’autre part.

La mise en œuvre de la réforme s’effectue en deux phases :

  • 1e phase : 03.12.2018
  • 2e phase majeure : printemps 2019
La « prime pour remplacer un ancien véhicule utilitaire », un exemple parmi d’autres

En lien avec les actions menées au niveau environnemental, les PME peuvent désormais bénéficier d’un soutien financier pour remplacer un véhicule utilitaire très polluant par un véhicule répondant à des normes environnementales élevées.

Retranscription textuelle

Je suis Stéphanie Sauvage, directrice de la direction des aides aux entreprises. Je travaille pour Bruxelles Économie depuis plus de 15 ans et nous avons mené une réforme complète des aides destinées aux entrepreneurs bruxellois.
Le travail a commencé en 2015, mais l’année 2018 fut vraiment très importante au niveau de tout l’aspect rédactionnel pour aboutir enfin au 1er décembre à la publication de quatre arrêtés qui mettent directement de nouvelles aides à disposition des entreprises et PME bruxelloises.
Il fallait d’un côté suivre l’ensemble des réunions destinées à la publication de ces arrêtés et en même temps nous avons dû assumer nos tâches quotidiennes qui sont de pouvoir réaliser nos dossiers pour pouvoir payer des subsides aux entrepreneurs bruxellois.
L’idée de la réforme c’est de pouvoir actualiser au mieux nos aides pour pouvoir coller au mieux à la réalité des entreprises bruxelloises, par exemple pour pouvoir aider une robinetterie ou pour pouvoir aider des sociétés de services comme des sociétés de consultance. Et pour ce faire, nous avons rencontré beaucoup d’entrepreneurs, discuté avec eux pour essayer d’aboutir à un travail concret qui réponde à leurs attentes.
Ça nous permet de rencontrer une foule de gens dans des matières qui sont tout à fait diversifiées et c’est vraiment d’une richesse extrême.

Soutien aux entrepreneurs en région bruxelloise – chiffres clés

11.000

entreprises créées chaque année en Région de Bruxelles-Capitale.

98.000

entreprises installées à Bruxelles. 99 % d’entre elles sont des PME.

5.323

demandes de soutien adressées à Bruxelles Économie et Emploi.

4.695

dossiers traités par Bruxelles Économie et Emploi.

35.268.675 €

octroyés aux entreprises via le système de primes.

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Des subsides pour des collations santé à l’école

Comment aider les écoles à proposer des collations santé à leurs élèves tout en soutenant les producteurs locaux ? Via la poursuite du programme de subsides « Fruits, légumes et produits laitiers à l’école » !

Qu’est-ce que le permis unique pour les ressortissants non-européens ?

La mise en œuvre du permis unique, procédure simplifiée permettant à un citoyen d’un pays tiers d’obtenir un permis de travail et de séjour en un seul document.